Catégorie:Nomenclature

De Metabolisme territorial
Révision datée du 10 octobre 2017 à 10:48 par MTAdmin (discussion | contributions) (Caractéristiques d'une nomenclature)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
"Une nomenclature désigne une instance de classification (code, tableau, liste, règles d'attribution d'identité...) faisant autorité et servant de référence dans le cadre d'une discipline donnée (exemples : la chimie, la biologie, l'astronomie, etc.). La nomenclature est un élément-clé de toute taxonomie." Wikipedia, 16/08/2017

Les statistiques publiques s'opèrent à travers des instances de classification qui ne sont pas neutres : les nomenclatures. Dans le processus de comptabilité, ces nomenclatures constituent nécessairement un filtre réducteur de la réalité en obligeant à classer dans une catégorie ou l'autre tout produit étudié (Desrosières 2008).

Néanmoins, malgré ces difficultés, la statistique publique a besoin de nomenclature. Au fil du temps sont apparues différentes nomenclatures, pour des usages plus ou moins spécifiques et qui ont évolués.

L'évaluation du métabolisme territorial nous oblige à manipuler plusieurs nomenclatures : Au moins la NST 2007 en ce qui concerne les statistiques de transport servant à évaluer les importations et exportations (anciennement la NST-R était utilisée) et la nomenclature proposée par Eurostat dans sa méthodologie Economy-wide Material Flow Accounts. A cela s'ajoute tous les produits qui ne sont pas forcément classifié dans une nomenclature particulière, par exemple, les statistiques agricoles (disponible sur Agreste).

Actuellement, plusieurs nomenclatures sont en usages dans les statistiques publiques

Lien entre les nomenclatures

  • A chaque item de la NACE, correspond un unique item CPA,
  • A chaque item de la CPA, correspond un unique item NACE,
  • A chaque item de la NACE, correspond un unique item ISIC

Caractéristiques d'une nomenclature

  • Organisation hiérarchique (sous forme d'un arbre)
  • Chaque item est repéré par un code de référence, qui devrait respecter les règles générales liées aux clefs primaires non numériques
    • On peut déduire l'organisation hiérarchique par le code de référence (ex : 08.26 est un sous-item de 08.2)
    • Dans l'idéal, longueur égale à niveau égal
  • Chaque item est repéré par un nom propre à chaque langue

Enjeux des nomenclatures

Les obtenir facilement

Le site RAMON d'Eurostat donne accès à la description d'un certain nombre de nomenclatures.

Néanmoins, nous pourrons remarquer que la nomenclature NST 2007 (voir le site) y est moins complète que ce qu'on peut trouver en français (les 20 divisions et 81 groupes sont présents, mais les 382 positions que l'on peut trouver sur certains documents de sites français ne figurent pas dans RAMON).

Les manipuler facilement

  • Propagation des valeurs
  • Cohérence exclusive/inclusive, champs X = autres nécessaire pour enlever toute ambiguïtés.

Les convertir facilement

Voir exercice MFA -> NST 2007 dans CGDD (2014)

Voir projet : https://github.com/isdata-org/what-links-to-what

Voir : Brandon Kuczenski et al. 2016

Construire facilement des nomenclatures expérimentales

  • Format ouvert
  • Pour des tests ou expérimentation scientifiques