Conception du SINAMET

De Metabolisme territorial
Aller à : navigation, rechercher

L'analyse ontologique et l'analyse fonctionnelle permettent de donner un cadre aux études de métabolisme territorial : vocabulaire, relation entre les données, contraintes d'intégrité, attentes des utilisateurs, ... Un système d'information qui ambitionnerait de pouvoir traiter les données relatives au métabolisme d'un territoire doit pouvoir s'inscrire dans ce cadre.

Le SINAMET est pensé comme un outil de traitement des données relatives au métabolisme des territoires. Sa conception repose sur plusieurs questionnements généraux : comment rassembler des données venant de différentes sources ? comment l'utilisateur peut-il importer, manipuler et exporter ces données ? comment capitaliser le travail réalisé par différentes personnes ?

Dans les parties suivantes, nous formulons plusieurs propositions pour répondre à ces questionnement. Tout d'abord, l'implémentation d'une base de données pour rassembler et structurer les données selon un modèle dérivé de l'ontologie. Ensuite, l'utilisation des techniques d'Objet-Relational-Mapping (ORM) (voir Chapitre X), qui permettent de manipuler les données sous forme d'objet. Puis l'implémentation de techniques de mise en correspondance pour faciliter l'importation et la structuration de données. Enfin une architecture modulaire qui vise à capitaliser le travail réalisé par différentes personnes pour importer et exporter des données, et à permettre l'usage de librairies existantes.

Ces choix résultent d'un processus plus itératif que déductif et ont été consolidés par le développement l'utilisation d'un prototype logiciel sur des données réelles.

Voir également :